Defiscalisation en ligne - Je calcule

C'est la loi la plus populaire en 2019 : Achetez et louez votre logement neuf à des particuliers.

Cette loi encourage les investisseurs à acquérir un bien immobilier dans le Patrimoine Français.

Cette loi vise les particuliers fortement imposés. Elle offre des avantages fiscaux considérables.

La Location Meublée attire de plus en plus de particuliers souhaitant engager un placement dans la pierre.

Cette loi vise à promouvoir le développement économique des territoires d'outre-mer et l'investissement immobilier.

Cette loi propose une réduction d'impôts de 18% du montant investi. L'objectif est de devenir propriétaire d'un bois.

Le PERP est un plan d'épargne permettant de garantir un revenu régulier une fois l'âge de la retraite atteint.

Cet investissement permettra de bénéficier d'une réduction d'impôts sur le revenu pour le contribuable.

FCPI et FIP sont des placements (fonds communs de placement dans l'innovation et d'investissements de proximité).

Investir dans une SOFICA permet de contribuer au financement du cinéma Français et de l'audiovisuel.

Comment fonctionne le Plan d’Épargne Retraite Populaire ?


Le PERP, Plan d’Épargne Retraite Populaire est un plan d'épargne individuel permettant à l'intéressé de se garantir un revenu régulier supplémentaire une fois l'âge de la retraite atteint. Il s'agit ici d'une épargne à long terme ne pouvant être débloquée que sous certaines conditions.

Pour y souscrire, une adhésion à un contrat d'assurance gestionnaire doit être réalisée et conclue entre un Groupement d’Épargne Retraite Populaire et un organisme d'assurance gestionnaire. Ces organismes peuvent être des entreprises d'assurances, des mutuelles, ou autres institutions de prévoyance. Le capital de cette épargne pourra être reversé sous forme d'une rente viagère, ou sous forme de capital à hauteur de 20%.

Concernant son fonctionnement, le PERP œuvre de façon très simple. L'adhérent de l'épargne effectue selon son choix initial, des versements libres ou programmés sans conditions de montant tout au long de la phase d'épargne.

Le capital du PERP peut être versé dans plusieurs cas de force majeure réglementés par la loi. Parmi ces événements, nous retrouverons :

  • L'âge de la retraite
  • L'invalidité
  • Le décès du conjoint
  • L'expiration des droits aux allocations chômage
  • Le surendettement
  • La liquidation judiciaire
  • Un PERP inférieur à 2000 €
  • Une première acquisition immobilière
  • Le décès du souscripteur
Attention, le PERP entraîne avec lui certains frais à ne pas négliger tels que les frais d'entrée, les frais de gestion et les frais d'arrérage.

Pourquoi défiscaliser en 2019 avec le PERP ?


Le PERP apporte des avantages considérables en terme de fiscalité. Les sommes que l'adhérent versera sur ce dernier seront déductibles des revenus imposables, et ce, pour chaque personne du foyer fiscal. Il sera cependant important de respecter les limites et plafonds instaurés par la loi. Le PERP attire de plus en plus de contribuables désirant profiter d'un régime de défiscalisation intéressant. En effet, le PERP n'est pas pris en compte dans le plafond global des niches fiscales. Toutefois, il faut prendre en considération que ce dernier ne peut être vu comme un placement quelconque, les sommes versées sont bloquées pour vous être réattribuées à un moment précis et très réglementé de la vie de l'adhérent.

Avec l'arrivée du prélèvement à la source le 1er janvier 2019, de nombreux souscripteurs se sentent lésés face à ce dispositif qui complique un peu la donne de l'avantage fiscal. Si le particulier a déjà souscrit à un PERP en 2018 (année blanche), il n'a à priori, aucune raison de verser une quelconque somme sur ce dernier. Cependant, durant l'année 2019, il sera des plus intéressants d'envisager ou de reprendre les versements PERP. Le bénéfice sur les impôts n'en sera que des plus intéressants.

Pour les personnes ayant versé un quelconque montant sur le PERP en 2018, le Parlement a prévu les conditions suivantes : en 2019, les versements PERP seront déductibles à 100% de leur montant, si ceux de 2018 ne sont pas inférieurs à 2019, sauf s'ils sont supérieurs à 2017.

Sinon, la cotisation 2019 ne sera déductible qu'à hauteur de la moyenne de la cotisation 2018 et 2019.

Qui est concerné par le PERP ?


Le PERP est une sorte d'investissement financier proposé et accessible à toute personne majeure, qu'elle soit salariée, indépendante, dirigeante d'une entreprise ou se retrouvant sans activité professionnelle. Cette liberté séduit donc de nombreuses personnes, principalement celles se situant dans une tranche d'imposition forte, souhaitant profiter d'une défiscalisation attrayante et apporter une certaine sérénité à leur retraite.

Cependant, certains établissements s'autorisent le droit de refuser les souscripteurs ayant dépassé l'âge de 60 ans.

Les avantages du PERP ?


Comme bon nombre de compte épargne, le PERP offre des avantages considérables à ces souscripteurs. Parmi les atouts que proposent cette épargne, nous retrouvons :

  • La diversification du patrimoine
  • Une préparation à la retraite
  • Un allégement de l'imposition
  • Aucun plafond de dépôt à respecter

Les inconvénients du PERP ?


Comme toutes choses, le PERP, bien que principalement avantageux, apporte avec lui quelques inconvénients à considérer :

  • Blocage des fonds jusqu'à l'âge de la retraite
  • La rente est imposable au même titre que la retraite
  • Le montant de la rente reste incertain
  • Placement de longue durée