Defiscalisation en ligne - Je calcule

C'est la loi la plus populaire en 2019 : Achetez et louez votre logement neuf à des particuliers.

Cette loi encourage les investisseurs à acquérir un bien immobilier dans le Patrimoine Français.

Cette loi vise les particuliers fortement imposés. Elle offre des avantages fiscaux considérables.

La Location Meublée attire de plus en plus de particuliers souhaitant engager un placement dans la pierre.

Cette loi vise à promouvoir le développement économique des territoires d'outre-mer et l'investissement immobilier.

Cette loi propose une réduction d'impôts de 18% du montant investi. L'objectif est de devenir propriétaire d'un bois.

Le PERP est un plan d'épargne permettant de garantir un revenu régulier une fois l'âge de la retraite atteint.

Cet investissement permettra de bénéficier d'une réduction d'impôts sur le revenu pour le contribuable.

FCPI et FIP sont des placements (fonds communs de placement dans l'innovation et d'investissements de proximité).

Investir dans une SOFICA permet de contribuer au financement du cinéma Français et de l'audiovisuel.

Quelle est la loi Monuments Historiques ?


Certains régimes fiscaux apportent des solutions astucieuses pour permettre aux contribuables d'investir dans les immeubles classés désignés en tant que Monuments Historiques. La Loi du même nom, adoptée il y a une centaine d'années aujourd'hui, offre donc aux particuliers fortement imposés, la possibilité de placer une partie de leur argent dans cet immobilier de renom, tout en bénéficiant d’avantages considérables.

Une façon encourageante de favoriser l'entretien et la restauration de biens immobiliers classés en tant que Monuments Historiques, ou inscrits à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques qui font intégralement partie du patrimoine culturel français.

Pourquoi défiscaliser en 2019 avec cette loi ?


Comme bon nombre d'avantages fiscaux, la loi Monuments Historiques apporte des bénéfices on ne peut plus intéressants à l'investisseur en recherche de ces bienfaits. En effet, défiscaliser en 2019 en passant par ce dispositif permet de déduire non pas moins de la totalité des intérêts d'emprunt, des charges de restauration et d'entretien du bien immobilier, ainsi que des revenus fonciers, et ce, sans limite de plafonnement. De plus, cette démarche générera un déficit foncier déductible des impôts, qui aura pour impact d'optimiser votre pouvoir d'achat sur le long terme.

Avec l'entrée en application du prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2019, les revenus exceptionnels ou autres revenus reçus non concernés par ce dispositif, auront pour conséquence de réduire votre imposition 2019, et donc votre prélèvement à la source dans le cas où vous entreprendriez de quelconques travaux dans le cadre du régime des monuments historiques.

Qui est concerné par cette loi ?


Pour profiter des avantages proposés par la Loi Monuments Historiques, il est demandé de respecter consciencieusement les conditions suivantes :

Concernant le bien :

  • Il devra être inscrit ou agréé par les affaires culturelles ;
  • Il devra nécessiter des travaux de restauration plus ou moins importants ;
  • Il devra être destiné à la location durant un minimum de 3 ans à la fin des travaux.
Concernant le contribuable :
  • De nationalité française ;
  • Il aura pour responsabilité de disposer d'une autorisation du Ministère de la Culture pour l'acquisition de son bien ;
  • Il devra soumettre son projet de restauration à la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) ;
  • Il restera propriétaire de son bien durant un minimum de 15 ans avant de pouvoir le proposer sur le marché de l'immobilier.

Les avantages de la loi Monuments Historiques ?


Outre les avantages fiscaux vus précédemment, l'acquisition d'un bien immobilier de caractère comme le sont les Monuments historiques apportent d'autres bénéfices :

  • La réalisation d'une plus-value lors de la revente de votre bien ;
  • Aucun plafond à respecter pour fixer le loyer du bien ;
  • La rénovation du bien ne nécessite qu'une autorisation de travaux, et non un permis de construire ;
  • Diversifier et constituer son patrimoine personnel ;
  • Transmettre son bien classé à ses héritiers en étant exonéré de droits de succession.

Les inconvénients de la loi Monuments Historiques ?


La Loi Monuments Historiques profite d'avantages considérables, mais les inconvénients s'avèrent aussi présents. Il est donc fortement conseillé d'en prendre connaissance avant toute acquisition immobilière :

  • Il est aujourd'hui spécifié que le propriétaire des lieux se doit de le rester durant les 15 premières années avant une quelconque revente ;
  • En cas de vente, de donation ou de legs, l’état doit impérativement en être tenu informé ;
  • Un accord émanant de l'autorité chargée des monuments historiques (se renseigner auprès du préfet de la région concernée) est indispensable ;
  • Les délais d'introduction des demandes de travaux sont relativement longs (6 mois minimum) ;
  • Les entreprises sélectionnées pour rénover le bien doivent présenter un niveau de qualification et de référence correspondant à la complexité et à l'importance des travaux. Savoir-faire qu'il faudra prouver à l'administration.