Defiscalisation en ligne - Je calcule

C'est la loi la plus populaire en 2019 : Achetez et louez votre logement neuf à des particuliers.

Cette loi encourage les investisseurs à acquérir un bien immobilier dans le Patrimoine Français.

Cette loi vise les particuliers fortement imposés. Elle offre des avantages fiscaux considérables.

La Location Meublée attire de plus en plus de particuliers souhaitant engager un placement dans la pierre.

Cette loi vise à promouvoir le développement économique des territoires d'outre-mer et l'investissement immobilier.

Cette loi propose une réduction d'impôts de 18% du montant investi. L'objectif est de devenir propriétaire d'un bois.

Le PERP est un plan d'épargne permettant de garantir un revenu régulier une fois l'âge de la retraite atteint.

Cet investissement permettra de bénéficier d'une réduction d'impôts sur le revenu pour le contribuable.

FCPI et FIP sont des placements (fonds communs de placement dans l'innovation et d'investissements de proximité).

Investir dans une SOFICA permet de contribuer au financement du cinéma Français et de l'audiovisuel.

Quelle est la loi Malraux ?


La loi Malraux fut adoptée en 1962, le 4 août précisément, par le Ministre de la Culture de l'époque, Monsieur André Malraux. Considéré depuis plus de 50 ans comme étant le dispositif de défiscalisation par excellence, elle vise à encourager les particuliers et autres investisseurs dans l'acquisition de bien immobilier à but locatif, mais intégrant le secteur prestigieux du domaine. Cette loi vise donc à protéger le Patrimoine Historique Français et facilite la restauration des biens immobiliers exceptionnels. Lorsque l'on parle Loi Malraux, nous parlons exclusivement de l'immobilier de caractère, de l'immobilier haut de gamme.

Son principe se résume en 4 points essentiels :

  • La promotion et la rénovation du patrimoine culturel et historique Français ;
  • Le respect des réglementations concernant la rénovation de certaines villes ;
  • La remise à neuf des immeubles anciens.
Petit point d'analyse sur un dispositif audacieux préservateur des anciennes constructions de grande qualité.

Pourquoi défiscaliser en 2019 avec cette loi ?


La Loi Malraux apporte des bénéfices considérables aux contribuables souhaitant investir dans l'immobilier de luxe et nécessitant des travaux considérables pour sa remise en état. Allant de 22 à 30% selon les cas, la réduction d'impôts ne sera qu'appréciable et optimisera le pouvoir d'achat du propriétaire, ainsi que son patrimoine. Avec l'entrée en vigueur du prélèvement à la source en janvier 2019, de nombreuses personnes craignent de perdre certains de leurs avantages fiscaux, dont celui lié à l'investissement immobilier Malraux.

Cependant, aucune crainte n'est à considérer, le gouvernement a affirmé à plusieurs reprises que l'ensemble des crédits d'impôts ne seront pas perdus. Les investisseurs profiteront bel et bien des avantages définis. Le prélèvement à la source sera effectif, comme prévu, à compter du 1er janvier 2019, mais les acquéreurs recevront le CIMR (Crédit d’Impôt Modernisation du Recouvrement) en septembre 2019, en guise de remboursement.

Qui est concerné par cette loi ?


Tous les particuliers domiciliés en France en 2019 qui souhaitent acquérir, ou sont propriétaires d'un bien immobilier de prestige à but locatif (durant 9 ans), nécessitant des travaux de restauration et étant localisé dans une zone éligible à la loi Malraux peuvent profiter de cet avantage fiscal.

Bien qu'ouverte à tous, la Loi Malraux s'adresse principalement aux personnes aisées, ayant une fiscalité très importante. Cela s'explique par le simple fait de pouvoir assumer en deux années voire une, la totalité des travaux.

Les avantages de la loi Malraux ?


En 2019, la loi Malraux est une réelle opportunité de défiscalisation. Les contribuables ayant opté pour l'acquisition d'appartements à rénover localisés dans une Zone dite « Sauvegardée » peuvent bénéficier d'une réduction d'impôts sur le revenu à hauteur de 30% des travaux de rénovation engagés et nécessaires. Concernant ceux qui ont investi dans des immeubles situés dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager, le taux de réduction d’impôts sera de 22%. À savoir que le plafond de dépenses des travaux de restauration ne doit pas dépasser les 100,000 € par an, et ce, sur 4 années consécutives. L'avantage fiscal dont vous fera profiter la Loi Malraux pourra atteindre à son maximum 120,000 € de réduction.

En plus de préserver une partie du patrimoine français, et de jouir des avantages sus-cités, ils obtiendront une déduction des frais réels dans la limite de 10,700 € par an respectant le plafonnement du déficit foncier, mais aussi une déduction de 100% des intérêts d'emprunt dans la limite des revenus fonciers.

Les inconvénients de la loi Malraux ?


Bien que ce régime de défiscalisation cherche à préserver la beauté du patrimoine français en offrant bon nombre de bénéfices aux contribuables, il n'en a pas moins quelques inconvénients le concernant. Parmi ces derniers, nous retrouvons en premier lieu un coût considérable dans l'achat de votre bâtiment comme dans la restauration qui s'ensuivra. Évidemment, une bâtisse de cette envergure, aux prestations de haute qualité, affiche un prix de vente relativement élevé. Les travaux qui l'accompagneront aussi.

Pour bénéficier des avantages de la Loi Malraux, il sera impératif de rénover entièrement l'immeuble (intérieur et extérieur). Puis, l'ensemble des travaux fera face à un suivi des plus pointilleux, encadré par les architectes des Bâtiments de France. Quant au fait de pouvoir obtenir cet avantage fiscal, il sera demandé de réaliser un montage juridique relativement complexe à établir.