Defiscalisation en ligne - Je calcule

C'est la loi la plus populaire en 2019 : Achetez et louez votre logement neuf à des particuliers.

Cette loi encourage les investisseurs à acquérir un bien immobilier dans le Patrimoine Français.

Cette loi vise les particuliers fortement imposés. Elle offre des avantages fiscaux considérables.

La Location Meublée attire de plus en plus de particuliers souhaitant engager un placement dans la pierre.

Cette loi vise à promouvoir le développement économique des territoires d'outre-mer et l'investissement immobilier.

Cette loi propose une réduction d'impôts de 18% du montant investi. L'objectif est de devenir propriétaire d'un bois.

Le PERP est un plan d'épargne permettant de garantir un revenu régulier une fois l'âge de la retraite atteint.

Cet investissement permettra de bénéficier d'une réduction d'impôts sur le revenu pour le contribuable.

FCPI et FIP sont des placements (fonds communs de placement dans l'innovation et d'investissements de proximité).

Investir dans une SOFICA permet de contribuer au financement du cinéma Français et de l'audiovisuel.

Qu'est-ce que le Groupement Forestier ?


Le Groupement Forestier, appelé aussi Groupement Foncier Forestier représente une société civile à caractère particulier traitant spécifiquement de la forêt. Il s'agit de sociétés dites transparentes fiscalement, c'est-à-dire que les revenus de cette dernière sont imposés au niveau de ses associés, et non du GF en question. Ces Groupements Forestiers ont été créés par décret le 30 décembre 1954.

Ils ont pour but de créer, d'améliorer, d'équiper, de conserver et de gérer un ou plusieurs massifs forestiers. Cela évite le démantèlement des forêts lors d'une succession, et permet de rassembler certaines petites parcelles entre elles pour constituer un domaine forestier.

Les investisseurs, alors devenus propriétaires de bois ou de terrains à reboiser, ont la capacité de créer ces fameux Groupements Forestiers dans le but de prospérer cette activité, et ce, pour une durée maximale de 99 ans.

Pourquoi défiscaliser en 2019 avec cette investissement ?


Même s'il a été précisé que le rendement de cet investissement était relativement faible (1 à 3% par an), les avantages fiscaux dont vont profiter les contribuables seront pour le moins, appréciables. Ils jouiront d'une part, d'une réduction d'impôts sur le revenu (18% du montant investi), mais aussi de l'exonération de l'IFI (50% de réduction sur l'Impôt sur la Fortune Immobilière), et d'avantages successoraux (à hauteur de 75%).

Le prélèvement à la source entrant en vigueur à compter du 1er janvier 2019, ce dispositif ne remet pas en cause les bénéfices reçus pour réduire l'impôt sur le revenu lors d'un investissement réalisé en 2018. Afin de régulariser la situation, le particulier recevra un remboursement durant le mois de septembre 2019.

Qui est concerné par le Groupement Forestier ?


Le Groupement Forestier attire principalement les contribuables jouissant d'un patrimoine conséquent. Ce dernier recherche des investissements peu ordinaires et audacieux, des placements lucratifs quoique quelque peu risqués, pour bénéficier d'une fiscalité des plus avantageuses.

Le Groupement Forestier offre aux plus aisés, la possibilité d'optimiser fortement leur épargne et d'augmenter leurs performances patrimoniales. Plus précisément, cet investissement dans un Groupement Forestier est réservé aux personnes assujetties à l'ISF.

Quels en sont les avantages ?


L'investissement dans un Groupement Forestier apporte des avantages considérables qui sauront séduire tous les contribuables responsables, investis, et ayant financièrement la possibilité de se lancer à la conquête des forêts. Les avantages d'un Groupement Forestier sont les suivants :

  • Des avantages fiscaux (réduction d'impôts sur le revenu, exonération de l'IFI)
  • Une grande diversification patrimoniale
  • Une participation envers la protection de l'environnement
  • Une bonne gestion de son investissement : les massifs détenus étant gérés par un expert de la forêt.
  • Un abattement de 75% sur la transmission des parts de GF.

Quels en sont les inconvénients ?


Les principaux risques lorsqu'un contribuable investi dans le groupement forestier sont d'ordre naturel. En effet, les forêts sont soumises aux caprices météorologiques tels que les tempêtes, le gel et les incendies par forte chaleur. Seront également cités les risques phytosanitaires, d'illiquidité des parts, de perte de capital en cas d'évolution à la baisse du prix de l'hectare, de la baisse du prix de vente du bois, des responsabilités des associés, et les risques de rentabilité du marché du bois concernant chaque essence.

C'est pourquoi, un investissement dans un groupement forestier demande de la réflexion et une prise de conscience des contraintes éventuelles pouvant être rencontrées. Il s'agit plus ici, de diversifier son patrimoine et obtenir des avantages fiscaux, que d'optimiser une rentabilité quelconque.